Élection Directeur-Président : MERCI !


Ce mardi 26 mars, j’ai été reconduit dans mes fonctions de Directeur-Président de la Haute École HELMo, lors de l’Assemblée générale du Pouvoir Organisateur, suite à une consultation favorable du personnel.

Je tenais à remercier l’ensemble des membres du personnel pour leur participation à cette élection.

 

C’est une joie pour moi d’être réélu. Participer au pilotage d’une Haute École comme HELMo est une source immense de découvertes multiples et d’épanouissement. En cette période de grands changements, c’est une occasion unique d’être ouvert sur les mondes de l’enseignement supérieur francophone et  autres.  Quatre  ans  après  la  mise  sur  pied  de  l’ARES,  de  nombreux  chantiers ont été ouverts ou sont encore à explorer.

HELMo  est,  et  sera  confronté  à  de  nombreux  défis  dans  les  10  ans  qui  viennent,  l’allongement des études, la diversité des pratiques pédagogiques, la masteurisation des  formations  d’enseignants,  le  développement  des  missions  de  recherche,  de  formation continuée, l’informatisation 2.0. de l’enseignement, la mise en réseau des formes d’enseignements différentes (HE – Promotion Sociale – ESA), le rôle croissant des pôles, l’évolution des HE vers des « university collège » qui préfigurera peut-être l’académisation de nos formations,… le paysage de l’enseignement supérieur est loin d’être achevé et, est encore loin d’être à maturité.

 

HELMo au vu de la qualité de ses formations, de ses formateurs, de son équipe de direction se doit de prendre un rôle déterminant dans ces évolutions. Nous en avons les  qualités,  la  capacité  d’influence,  les  valeurs  pour  permettre  à  nos  étudiants  d’aujourd’hui et de demain d’être des acteurs impliqués, entreprenant et moteurs dans les organisations économiques et sociales où, ils et elles seront acteurs.

Dans une société en transmutation, le rôle essentiel de l’enseignement supérieur n’est pas  uniquement  de  répondre  aux  besoins  de  la  société.  Dans  un  monde  en  pleine évolution,  nos  jeunes  citoyens ont  besoin  de  nouveaux  codes  pour  comprendre  et  choisir leur chemin vers un futur en construction.

Être dans une organisation sociale qui défend les valeurs humanistes, être dans une organisation  sociale  qui  permet  l’expression  des  idées  et  le  débat,  être  dans  une organisation  avec  des  collègues  enthousiastes,  créatifs  et  audacieux,  cela  donne  l’envie de donner le meilleur de soi-même. Pour ma part, je sais que ces défis questionnent nos valeurs, nos pratiques et orientent nos choix. Ayant la chance de participer à cette belle aventure de HELMo, je suis heureux de poursuivre le projet entamé pour les 5 années à venir.

 

 

Projet 2018 à 2023

 

Les projets et grands chantier sont nombreux. 

– L’importance pour HELMo de rester une Haute École qualifiée et qualifiante et de rencontrer les attentes des 8300 étudiants qui y étudient.

– La nécessité de poursuivre le développement de la recherche (en lien avec d’autres centres de recherches) et de la formation continuée.

– L’évolution du métier d’enseignant en Haute École.

– La poursuite des missions de services à la société, HELMo est une Haute École très diversifiée dans ses champs d’activités, avec des implications étroites dans le tissu économique et les milieux professionnels. HELMo a des forces, elle doit rester réceptive et dynamique. La volonté est d’ouvrir un guichet unique pour les entreprises de la région et d’offrir de nombreux services dans les domaines aussi variés que : les stages en entreprise, un service d’étude, les offres d’emploi, la recherche ou encore la formation continuée.

– La volonté que HELMo puisse ouvrir ses espaces de travail, ses bibliothèques notamment, durant ses congés scolaires.

-L’objectif de créer des synergies, dans le cadre des masters « professionnalisants » (dans les domaines économique, social, paramédical et pédagogique) avec les universités.

-La coopération avec Hénallux dans le bachelier en Mécatronique et la création d’un technopôle se mettent en place  et devraient s’intensifier par la relocalisation en 2021 sur le Campus de l’Ourthe, des électromécaniciens de Seraing.

 

Découvrez l’ensemble de la candidature et du projet ici

Alexandre Lodez
A propos de moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *