Quelles priorités pour le futur des Hautes Écoles ?


Aux lendemains des élections régionales, fédérales et européennes de mai 2019, l’ensemble des Hautes Écoles saisissent le moment et interpellent les futurs responsables politiques autour des enjeux et défis majeurs des Hautes Écoles, et notamment leur refinancement.

HELMo a ainsi participé à l’élaboration d’un mémorandum, au sein du CIC-HE, le Conseil Interréseaux de Concertation des Hautes Écoles (l’organe de représentation des 19 Hautes Ecoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles).

Avec ce mémorandum, le CIC-HE souhaite communiquer ses priorités pour les prochaines années et orienter une action politique juste et équitable pour le développement des Hautes Écoles dans le paysage de l’enseignement supérieur en FWB.

Rappelant la plus-value des Hautes Écoles (qui accueillent près de 50% de la population étudiante) et constatant un financement insuffisant (suite au mécanisme d’enveloppe fermée et puisqu’un étudiant n’équivaut pas à un étudiant dans la répartition des subsides…), les Hautes Écoles sollicitent une révision du mécanisme de financement actuel et appellent à refinancer les Hautes Écoles à hauteur de 20.000.000 € /an.

Valoriser les formations professionnalisantes, encourager la recherche appliquée en Haute École, harmoniser le système d’aides à l’accès aux études (bourses, logement..), alléger les démarches d’évaluation des enseignants…

 

Découvrez les 10 priorités qui ont été identifiées et qui sont déclinées en demandes concrètes dans ce mémorandum.

Alexandre Lodez
A propos de moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *